Avertir le modérateur

31/03/2008

Bienvenue chez les ch(t)'is nois !

0359c50a9e03307ecc70ead7e928446b.jpgOn vous l’avait bien dit que cette histoire de ch’tis finirait mal. Pour être précis on l’avait même écrit le 5 mars dernier. Vous pouvez vérifier dans nos archives. C’est pas tout : Le 17 février nous lancions le mouvement de boycott de la cérémonie d’ouverture de la Chine Pride olympique. Le 15 mars nous mettions en lumière l’importance d’une libération des membres de l’Arche de Zoé pour sauver Ingrid Bétancourt. Le 6 nous annoncions l’imminence d’un choc des civilisations, concrétisé quelques jours plus tard par l’article d’un obscur sous-préfet charentais sur ouma.com. Le 13 nous annoncions en exclusivité mondiale que Lazare Ponticelli ne serait pas inhumé au Panthéon et le 25 février nous prédisions la victoire de Bertrand Delanoë aux municipales…

Avec un tel palmarès on comprend mieux pourquoi « Restons Correct ! » est en passe de devenir la première source d’information de la classe politique en général et des diplomates étrangers en poste à Paris en particulier.

Résultat : les ventes de (vraie) galette-saucisse ne cessent de croître tout comme nos scores d’audience ! Et dire qu’on a réussi tout çà sans lez moindre soutien de la part de l’UIMM, du MOSSAD, de la CIA ou de monsieur Monsanto.

Mais trêves d’autosatisfaction ; revenons plutôt à nos ch’tis chéris. En fait on s’fait pas trop de soucis : Grâce aux efforts conjoints de la police politique et des autorités sportives concernées, les auteurs de ce qui ressemble plus du reste à une plaisanterie d’un goût douteux qu’à autre chose, seront sans doute aisément retrouvés. On peut évidemment les interdire de stade mais vu qu’il y a de moins en moins de mickeys pour assister aux matches, il est pas certain que cette mesure soit pertinente.

Par contre il serait peut-être intéressant d’utiliser leur goût pour la provoc stadiaire et leur indiscutable talent en matière de rédaction de banderoles pour les infiltrer subrepticement à Pékin… Reste à savoir comment s’écrit dans la langue de Confucius Cocos Assassins, bienvenue chez les ch(t)i-nois !

29/03/2008

Du Pain, des Jeux, du Besson

9e06db089e039d1aa6d4dc61925f0dd6.jpgEric Besson fut, on s’en souvient, l’un des tous premiers transfuges du Parti Socialiste à rejoindre publiquement l’écurie sarkozyste. Cette clairvoyance prémonitoire et sa tronche de bon élève, appliqué et sérieux à défaut d’être brillant, lui valurent d’être récompensé par un (reprenez votre souffle avant de lire la suite) Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre en charge de la Prospective et de l’Evaluation des Politiques Publiques et du Développement de l’Economie Numérique… Ouf, c’est fini, vous pouvez respirer.

Un titre qui fait clairement important même s’il y manque encore la promotion de la (vraie) galette-saucisse. De quoi en tous cas impressionner favorablement les bonne gens de cette bonne ville de Donzère qui, du coup, le réélirent triomphalement à la Mairie du coin.

La question est maintenant de savoir jusqu’où ira Eric Besson dans son irrésistible ascension vers les sommets de la République  ? Sera-t-il un jour un challenger potentiel de cet autre garçon bien sous tous rapports qu’est Xavier Bertrand pour succéder au mari de Carla Bruni à la tête du pays ? C’est évidement trop tôt pour le dire même si, chez « Restons Correct ! », on a notre petite idée sur la question :

Tout le monde sait en effet que, depuis la glorieuse époque de la Rome impériale, pour conquérir et asseoir son pouvoir il faut non seulement distribuer du pain au peuple mais aussi lui offrir des jeux, du cirque si possible.

On l’a compris à la lecture de ce qui précède, Eric Besson est déjà aujourd’hui un élément clef du dispositif panem du gouvernement. Or, nous venons d’apprendre qu’il s’était récemment vu confier, en plus des lourdes tâches qui sont déjà les siennes, une très importante mission du domaine circenses : La restauration de la compétitivité du foot hexagonal. Quant à lui Bernard Laporte se réserve comme il se doit le rugby en plus de la mission ardue de calmer les éventuels états d’âmes droitdelhommistes des athlètes français sélectionnés pour les Jeux Olympiques.

Ne riez pas c’est très sérieux : Si d’aventure Eric Besson parvient à redonner à nos footeux nationaux la pêche des soldats de l’An II, à leur faire retrouver cette furia francese qui impressionna tant les transalpins à l’époque des guerres d’Italie, ce french fighting spirit si redouté par nos nouveaux grands amis britanniques, alors tout devient politiquement possible pour lui, y compris une victoire au second tour de la présidentielle contre Ségolène Royal.

Belle revanche en vérité pour un homme qu’avec son adresse coutumière l’égérie des socialistes crut bon d’humilier publiquement d’un dédaigneux : Qui connaît Monsieur Besson ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu