Avertir le modérateur

03/03/2008

Biodiversité et Culture

4cb67ead0ebc445e49e89194d7ec8468.jpgUne actualité dense, notamment marquée par la visite rendue à Nelson Mandela par Carla Bruni et son mari ou par le match nul 0 à 0 entre Sochaux et Rennes, a failli occulter un événement de première importance.

Il s’agit de la création, par un Jean-Louis Borloo toujours prompt à claquer l’argent du contribuable sans parcimonie et à bon escient, d’une grande Fondation Nationale de la Biodiversité.

« Restons Correct ! » est heureux de saluer cette louable initiative qui devrait notamment permettre d’assurer la postérité de nos mammouths publics, laïcs et obligatoires dans un contexte alourdi par le possible retour gouvernemental de Claude Allègre.

Faut-il pour autant baisser la garde ? Evidemment non car si, à l’heure où ces lignes sont écrites, la (vraie) galette-saucisse ne semble plus en voie de disparition, il en va malheureusement tout autrement pour des pans entiers de cette culture bien d’chez nous que le monde entier nous envie…

Tous les spécialistes vous le diront : La préservation de la biodiversité, fut-elle culturelle, est un sujet aussi complexe que multidimensionnel. Aujourd’hui l’urgence se porte clairement sur le spectacle vivant, secteur asphyxié tous les jours un peu plus comme un vulgaire goujon dans un cours d’eau en voie d’assèchement par la raréfaction des subventions étatiques.

Nous sommes donc heureux de relayer ici l’émouvant appel au secours que lance, depuis peu et à ce propos, la talentueuse corporation des cultivés auto-proclamés.

Ils ont mille fois raison :

Nous n’avons pas le droit de léguer aux générations futures un pays dans lequel « Slogans et Vociférations » ne serait plus au programme du fameux Théâtre de La Commune , dans lequel « Tambours sur la Digue  » ne serait plus à l’affiche de l’illustrissime Théâtre du Soleil !

Il faut le dire et le redire sans cesse : Le spectacle français d’avant-garde n’est pas une marchandise ! La preuve en est du reste que personne n’est jamais parvenu à monter un business viable sur sa production ou sur sa commercialisation…

Ce dont la biodiversité culturelle a désormais besoin, c’est d’un Grand Service Public et National du Subventionnement Culturel, doté de moyens budgétaires à la hauteur de l’enjeu !

Faute d’un accroissement significatif de la manne publique, on verra le goût de spectateurs, par définition incultes et imbéciles, imposer la loi scélérate du marché à ces élites cultureuses et engagées qui font le miel hebdomadaire des pages spécialisées du Nouvel Obs et de Télérama.

Commentaires

A propos de votre Blog:c'est drôle, bien écrit (rarissime!), et même, osons le dire, souvent profond...

LOUIS

Écrit par : Louis | 07/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu