Avertir le modérateur

17/02/2008

J'irai point Z'à Pékin !

J’irai point Z’à Pékin !

 

 

C’est décidé et c’est irrévocable : j’irai point Z’à Pékin pour les Jeux Z’Olympiques.

 

Tant pis si quelques voix chagrines s’élèvent ici ou là pour railler mon manque de bravitude. Je n’arpenterai pas la Grande Muraille comme une quelconque Ségolène en quête de néologismes impromptus. Je tiendrai bon. Non seulement j’irai point Z’à Pékin mais je regarderai même pas à la télé les lointains descendants des esclaves africains des grandes puissances d’avant hier courir après la prime promise par les maisons Nike ou Adidas.

 

En 1980 j’avais déjà zappé Moscou et en 1936 j’aurais certainement évité le voyage à Berlin. S’il y a un truc qui me fait gerber grave, c’est bien la scénographie pompeuse des totalitarismes de toutes obédiences et leurs insupportables manifestations de liesse aussi populaire que spontanée. C’est pas l’tout de s’prétendre libéral, encore faut-il faire preuve d’un minimum de cohérence comportementale.

 

Rassurez vous j’irai pas non plus me faire bronzer les fesses à bon compte à Cuba. Du reste j’y suis, paraît-il, persona non grata depuis que j’ai fêté, avec d’autres et sur le parvis des Droits de l’Homme du Trocadéro, la Saint Fidel millésime 2004. Tout à fait entre nous et s’agissant du paradis socialiste de la famille Castro, y’a des endroits comme çà où on se félicite de ne pas pouvoir foutre les pieds, fut-ce par inadvertance.

 

Pour en revenir à Pékin, ceux qui s’associeront à cette salubre décision n’ont rien à perdre. Si j’en crois les aventureux qui ont osé le voyage, non seulement le climat est bien nul mais, en plus, les restos chinois du cru sont nettement moins bons que ceux tenus à Paris par des réfugiés politiques de la patrie de la Grande Révolution Prolétarienne ou par leur progéniture.

 

Last but not least, un simple coup d’œil sur un atlas vous montrera que Pékin c’est carrément loin d’chez nous. Alors vu qu’on ne peut plus fumer dans les avions, même du tabac et même pas aux cabinets, le périple sportif risque de se transformer très vite en galère de chez galère.

 

Bien sur on pourrait alors imaginer inscrire ses pas dans les traces de notre regretté camarade Marco Polo. Partis de Venise, à dos de chameau, le Livre des Merveilles à la main et le GPS sur l’encolure de l’animal, nous progresserions au fil de la route de la soie, de Samarkand vers Tachkent au milieu de peuplades aussi indigènes que bigarrées. Le soir au caravansérail, brisés par l’étape mais réconfortés par une collation à base de dattes séchées et de lait de chèvre caillé (faut vraiment aimer l’exotisme…) nous pourrions alors prendre un repos salutaire et mérité en compagnie d’une langoureuse hétaïre autochtone, experte comme il se doit en fellation au thé vert… (comme quoi l’exotisme çà peut aussi avoir du bon…)

 

Mais ne rêvons pas ! Outre le fait que ces région sont désormais infestées d’apprentis talibans notoirement peu hospitaliers et, généralement, peu enclins à partager leurs hétaïres avec les infidèles de passage, un tel voyage serait beaucoup trop long. Impossible d’arriver ainsi à temps à la cérémonie d’ouverture qui, s’annonce, paraît-il, pas piquée des z’hannetons maoïstes. Enfin, pour terminer sur une note fine, légère, délicate, élégante et si représentative de cet esprit français que la planète entière nous envie : chacun sait (ou devrait savoir) que seuls les fakirs les mieux entraînés arrivent à pied par la Chine.

 

Zy-va fé tourner…

17:24 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | |

Commentaires

Eh ben, moi non plus j'irai point Z'à Pékin. Merci pour la fronde correcte !

Écrit par : watrin | 17/02/2008

Bienvenue sur la blogosphère Yves ! Je viens de me régaler. J'attends la suite avec impatience.
JPO

Écrit par : JPO | 18/02/2008

Bonjour Yves, bravo pour ce beau blog tout neuf !

Écrit par : Sabine | 18/02/2008

Bravo Yves, j'attends aussi la suite avec impatience.

Comme je te l'ai écrit, ce serait bien si tu pouvais trouver des illustrations pour agrémenter tes textes.

Chapeau bas pour cette prose ;-)

Écrit par : Lya | 18/02/2008

Bonjour Yves.

Heureux de ré-entendre parler de toi !

Sois le bienvenu sur la blogosphère libérale, et pour militer dans le 78...

A bientôt j'espère.

Landry

Écrit par : Landry | 18/02/2008

bravo d'être aussi vivant...
Ziras tu dans le Gers qd je l'aura dépékinisé ?

Écrit par : douce de franclieu | 19/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu